English
Graphic

Nouvelle Convention des Maires pour le Climat et l'Energie : alliance villes / institutions européennes renforcée

par Floriane Cappelletti le 16 octobre 2015 / 649 visites

Plusieurs centaines de représentants de villes se sont retrouvés au Parlement européen hier, jeudi 15 octobre, pour la cérémonie 2015 de la Convention et le lancement de la Nouvelle Convention des Maires pour le Climat et l’Energie, moins de deux mois avant le sommet mondial COP21 à Paris.


Depuis 2009, 6,500 autorités locales se sont déjà engagées à atteindre l’objectif européen de réduction de CO2 pour 2020. Avec la "Nouvelle Convention des Maires pour le Climat et l’Energie", les villes signataires devront mettre en oeuvre des actions pour atteindre les objectifs 2030 de l’UE, adopter une approche intégrée sur les questions d’atténuation du changement climatique et d’adaptation, et soutenir l’extension de l’initiative au niveau mondial.

Trois nouveaux piliers : horizon 2030, fusion entre atténuation et adaptation et dimension internationale

L’été dernier, la Commission européenne a lancé un processus de consultation avec le soutien du Comité des Régions pour recueillir l’avis des villes sur les possibles orientations d’une nouvelle Convention des Maires. La réponse a été unanime : 97% des participants au sondage ont appelé à instaurer un nouvel objectif au-delà de 2020. La majorité d’entre eux est également en faveur des objectifs 2030 avec une réduction d’au moins 40% des émissions de CO2, et 27% d’augmentation de l’efficacité énergétique et d’utilisation des renouvelables, et soutient l’intégration des questions d’atténuation et d’adaptation en une seule initiative.**


Les maires montrent leur soutien envers la Nouvelle Convention des Maires lors de la Cérémonie 2015 - © photo Nathalie Nizette.

"La réponse à l’urgence climatique peut aussi devenir une opportunité pour le développement local, la création d’emplois et l’émergence d’un nouveau modèle de société", a déclaré Johanna Rolland Maire de Nantes*, ville qui s’est fixé l’objectif de réduire des émissions de CO2 de 50% d’ici 2030.

La ville hôte de la COP21 était représenté par Patrick Klugman, adjoint au maire de Paris*, qui a partagé des expériences inspirantes avec ses pairs. La ville vient en effet d’adopter sa feuille de route d’adaptation au changement climatique et prévoit de créer 100 hectares de toitures végétalisées avant la fin du mandat électoral de la maire.
Sur le front de l’énergie, Paris souhaite faire fonctionner tous les bâtiments municipaux à l’électricité verte d’ici 2016.


Johanna Rolland, Maire de Nantes & Miguel Arias Canete, Commissaire européen pour l’Energie et le Climat

Un succès à l’européenne : "la plus grande initiative urbaine pour le climat et l’énergie au monde"

La Convention des Maires a introduit une nouveauté institutionnelle dans le paysage politique européen, en encourageant les leaders locaux à s’engager volontairement en faveur des objectifs de l’UE. Le commissaire Miguel Arias Canete a salué cette "approche enracinée au niveau local qui a si bien fonctionné en Europe". Il a souligné que la Convention des Maires était déjà "la plus grande initiative urbaine pour le climat et l’énergie au monde" et un succès européen à exporter, en amont de la COP21.

Faisant écho aux propos du commissaire, Eckart Würzner, Maire de Heidelberg et Président d’Energy Cities, a ensuite fait remarqué qu’avec plus de 200 millions de citoyens représentés à travers des engagements de conseils municipaux, la Convention des Maires ne pouvait pas être ignorée en amont ni au-delà de la COP21.

"Ouvrir le modèle à l’échelle mondiale peut permettre aux villes et régions à travers le globe de collaborer, partager des ambitions et créer un plan d’action contre le changement climatique", a ajouté Markku Markkula, Président du Comité des Régions.

COP21 : des milliers d’engagements de villes mis en avant sur la plateforme de la CCNUCC

Dans ce contexte d’extension à l’échelle planétaire, la Convention des Maires vient de devenir fournisseur officiel de données pour "NAZCA", la plateforme de la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCUNCC) qui présente des actions d’acteurs non-étatiques en amont de la COP21.
"La Convention des Maires est de loin le plus grand fournisseur de données à intégrer sur NAZCA", a déclaré Daniele Violetti, Responsable du personnel à la CCNUCC, qui a encouragé les villes à continuer leur travail important au-delà de Paris, comme "moyen fort de soutenir la réponse international au changement climatique".

*Nantes et Paris sont membre d’Energy Cities.
** Jusque-là, la Convention des Maires incluait uniquement des actions d’atténuation du changement climatique.

Source : www.eumayors.eu






  RSS Fil RSS
L'équipe

Catégories du blog
Line
Derniers billets
Line
Archives
separator
Vous êtes ici : Energy Cities, Local authorities in energy transition. > Français > BLOG

A propos
L'association
Conseil d'Administration
Les membres
L'équipe
Offre d'emploi
Stages
Venir nous voir
Positions
Adherer
Comment adhérer ?
Nous avons adhéré
Actions
Initiatives & Campagnes
Projets
Projets terminés
Ateliers
Webinaires
Conférence Annuelle
Voyages d'étude
Ressources
Transition énergétique
Bonnes pratiques de villes
Publications
Bibliothèques en ligne
EC INFO magazine
Newsletter Energy Cities
Actu "Territoires en Transition"
BLOG
Medias
Communiqués
Articles
Outils de communication

 
Adresses Energy Cities - Besançon Energy Cities - Bruxelles