English
Graphic

Les Smart Cities : sont-elles assez intelligentes ?

par Béatrice Alcaraz le 26 octobre 2017 / 321 visites

Deux membres français d’Energy Cities donnent leur définition de cette « ville intelligente » avec, en arrière-plan, les interrogations qui l’accompagnent.


La ville intelligente, des opportunités pour le développement durable !

Par Laurent Tonnerre, Adjoint au Maire de la Ville de Lorient
Les nouveaux outils et usages numériques sont porteurs de nombreuses opportunités, à condition bien entendu que les villes soient actrices de leur mise en œuvre plutôt que de les subir. La Ville de Lorient a réalisé un travail prospectif sur la ville intelligente, avec notamment trois bureaux d’études différents.

Trois visions de la ville intelligente ont émergé des séminaires de travail  :

  1. La ville vue comme « un système de systèmes », en temps réel. C’est la vision un peu classique de la ville intelligente, portée par une imagerie qui emprunte à la science-fiction, faisant intervenir le « big data », les capteurs, les algorithmes, éventuellement des salles de contrôle, etc.
  2. La ville comme plateforme de services : il s’agit de répondre aux besoins du citadin consommateur, en lui proposant de nombreux outils privés et publics à même de lui permettre d’accéder à un grand panel personnalisé de services et de produits.
  3. La ville comme interface collaborative : il s’agit de solliciter le citadin pour le bien commun pour contribuer à faire la ville.

Il doit être possible de créer des conditions d’appropriation de ces nouveaux outils qui permettent de créer plus de solidarités dans une ville plus sobre en énergie. Pour Lorient, cela se traduit, par exemple, par la mise en œuvre d’outils et d’accompagnement à l’appropriation du suivi des consommations énergétiques (Interreg EMPOWER) et d’utilisation de ces nouvelles technologies pour améliorer l’environnement sonore (projet ANR CENSE).

Les Smart Cities seront-elles des villes sobres ?

Par Bruno Charles, 15ème Vice-Président de la Métropole de Lyon
L’utilisation des données produites par l’activité urbaine se voit assigner les tâches, quasi miraculeuses, d’optimiser le fonctionnement des services publics, d’offrir des services nouveaux aux habitants, d’être un nouveau relais de croissance et de permettre la transition écologique des villes. Rien de moins !
Seront-elles des villes sobres ?

Cela n’a rien d’évident :

  1. Il y a une contradiction entre afficher des objectifs de sobriété énergétique et augmenter de façon exponentielle les appareils électroniques. De fait, la multiplication des appareils électroniques a quasiment annulé les progrès en terme de sobriété et d’efficacité énergétique, et génère des milliards de déchets électroniques difficiles, voire impossible à recycler.
  2. La « smart city » augmentera la fracture sociale pour tous ceux qui n’y ont pas accès. Et ils sont plus nombreux qu’on ne le croit.
  3. Le « big data », c’est-à-dire la collecte et l’usage de milliards de données, est porteuse de dangers importants pour les libertés individuelles.

Surtout, si le numérique permettra peut-être « d’optimiser » le système urbain, cette optimisation ne suffira pas à atteindre le facteur 4 : il nous faut des véritables ruptures.
Inventer la ville « des courtes distances », reconquérir l’espace urbain phagocyté par l’automobile au profit des piétons vélo, etc., relocaliser une grande partie de la production, notamment agricole, sont tout autant de politiques urbaines plus importantes pour la transition écologique que la Smart City.
In fine, la ville intelligente c’est d’abord la ville dont la conception permet une vie économe en ressources et libre, sans nous enfermer dans un système technique.

Lyon est une des villes pilotes du projet européen Smarter Together avec Wien et Munich, ce projet permet le développement de solutions pouvant être dupliquées à grande échelle pour une ville intelligente et sobre en matière d’énergie, de transports et de technologies.

pour voir quelle forme prend la "smart city" dans d’autres villes membres d’Energy Cities : http://smarter-together.eu

© photos : ville de Lorient - Grand Lyon - Shutterstock






  RSS Fil RSS
L'équipe

Catégories du blog
Line
Derniers billets
Line
Archives
separator
Vous êtes ici : Energy Cities, Local authorities in energy transition. > Français > BLOG

A propos
En bref
Gouvernance
Les membres
L'équipe
Offre d'emploi
Stages
Contact
Positions
Adherer
Comment adhérer ?
Nous avons adhéré
Actions
Initiatives & Campagnes
Projets
Ateliers
Webinaires
Conférence Annuelle
Voyages d'étude
Ressources
Transition énergétique
Actions des villes
Publications
EC INFO magazine
Newsletter Energy Cities
Actu "Territoires en Transition"
BLOG
Medias
Communiqués
Articles
Outils de communication

 
Adresses Energy Cities - Besançon Energy Cities - Bruxelles