English
Graphic

Le changement climatique est l'affaire de tous !

Par Sara Giovannini, le 8 mars 2019

Le changement climatique n’a rien de nouveau… nous le savons depuis les années 80, et nos gouvernements en parlent depuis bien longtemps. Mais malgré le protocole de Kyoto dans les années 90 et l’accord de Paris de 2015, les pays n’agissent pas assez pour protéger notre santé et celle de la planète.

Comme l’a souligné le Centre européen de stratégie politique (CESP) dans une étude récente, dont vous pouvez lire une brève analyse par Energy Cities, ce manque d’action motive de nouveaux acteurs et de nouvelles initiatives locales pour essayer d’influencer les politiques en matière d’énergie et de climat. Les gens ne voient plus les changements climatiques comme un élément éloigné de leur vie et ont décidé qu’il était temps d’affronter le problème eux-mêmes. Chaque jour, les changements climatiques font l’actualité et cela ne changera pas de sitôt. Le présent article propose plusieurs exemples de cette tendance.

Des citoyens portent plainte contre leurs gouvernements

Les cas de litige autour du climat contre les gouvernements sont un phénomène relativement récent. La première affaire remportée remonte à 2015, quand la Fondation Urgenda a porté plainte contre le gouvernement néerlandais au nom de 886 citoyens. Le tribunal de La Haye a ordonné au gouvernement de réduire les émissions de gaz à effet de serre d’au moins 25 % d’ici fin 2020. Détail important : Le gouvernement néerlandais avait fait appel de la décision la même année mais en octobre 2018, le tribunal s’est à nouveau prononcé en faveur d’Urgenda !

L’affaire aura marqué l’histoire et transformé la politique en matière de changements climatiques des Pays-Bas comme à l’étranger. Quelques semaines plus tard, en Italie, 161 citoyens ont gagné devant la Cour européenne des droits de l’Homme. Ils avaient porté plainte face à l’inaction du gouvernement pour protéger les citoyens et l’environnement des émissions toxiques d’une aciérie de Tarente. En janvier, un groupe écologiste en Bulgarie a porté plainte contre le gouvernement national après que ce dernier a accordé à la plus grande centrale à charbon de la région un permis illimité de polluer.

Grève scolaire pour le climat

Dans de nombreux pays européens, des milliers de jeunes descendent dans la rue chaque semaine. Inspirés par la Suédoise Greta Thunberg, ils exigent une action efficace pour lutter contre les changements climatiques dans leurs villes. Les politiciens ont réagi très différemment et parfois de manière surprenante. La ministre flamande de l’Environnement a mis en doute les motivations de ces manifestations, sous-entendant que les organisation écologistes menaient une opération politique contre son parti. Dans un premier temps, elle a retiré sa déclaration puis a démissionné. D’autres ont exprimé un soutien prudent, à l’instar du Premier ministre belge, ou ont rencontré les représentants des élèves à l’instar des membres de la Commission sur le charbon en Allemagne ou du Maire de Liège en Belgique. Quelques jours plus tard, Greta Thunberg s’est rendue à Bruxelles pour rencontrer le Président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker. Elle a suggéré que l’UE double ses objectifs en matière de réduction d’émissions de CO2, passant de 40 à 80 % d’ici 2030. Environ 8 000 élèves belges ont manifesté avec elle plus tard dans la même journée.

Gilets jaunes et justice sociale

Ce n’est pas parce que le mouvement des gilets jaunes en France a appelé à la suspension de la taxe sur les carburants que cela en fait une action contre le climat. Au contraire, les émeutes nous ont violemment rappelé que les actions pour le climat et l’énergie ne pouvaient se faire que si tout le monde en sortait gagnant !
C’est pourquoi Energy Cities appelle à une transition énergétique partagée.

D’ici fin 2019, les gouvernements de l’UE devront finaliser leurs Plans nationaux pour le climat et l’énergie 2030. J’espère qu’ils sauront impliquer efficacement les citoyens et les parties prenantes locales dans cet exercice. Cela serait un moyen efficace d’éviter que la température ne monte… au sens propre comme au figuré !

©photo : Sapann Design shutterstock

Members
Carte des membres
BIENVENUE AUX NOUVEAUX MEMBRES :
Vilvoorde Belgium | Wien Austria | Krizevci Croatia | Sustainable City Network (GR) Greece | CEDEF-Central European Development Forum (RS) Serbia
Opinions
Opinions
Evénements à venir
Applicant Workshop to become the next European Green Capital !
Lundi 27 mai 09:00-17:00

R20 Austrian World Summit
Du 28 au 29 mai

International Conference of Good Energy and Economy
Du 30 mai au 1er juin

Conférence principale du Forum International du logement social « Une planète pour demain »
Mercredi 5 juin 09:00-12:00

‘The Art of Public Transport’ - UITP Global Public Transport Summit
Du 9 au 12 juin

Tous les événements à venir >>
Line
Retrouvez Energy Cities sur
Line
-->
separator
Vous êtes ici : Energy Cities, Local authorities in energy transition. > Newsletters > Newsletter - Energy Cities - fr > 270 - Mars 2019

A propos
En bref
Gouvernance
Les membres
L'équipe
Offre d'emploi
Stages
Contact
Politique de confidentialité
Positions
Adherer
Comment adhérer ?
Nous avons adhéré
Actions
Initiatives & Campagnes
Projets
Ateliers
Webinaires
Conférence Annuelle
Voyages d'étude
Ressources
Transition énergétique
Actions des villes
Publications
EC INFO magazine
Newsletter Energy Cities
Actu "Territoires en Transition"
BLOG
Medias
Communiqués
Articles
Outils de communication

 
Adresses Energy Cities - Besançon Energy Cities - Bruxelles