English
Graphic

Investir dans le solaire : suivez l’exemple d’une coopérative belge un peu spéciale à Mouscron

Par Béatrice Karas, le 26 juillet 2018

C’est une première en Belgique ! Alors que partout des initiatives citoyennes fleurissent, à Mouscron, la COOPEM, une coopérative d’énergie citoyenne, a été impulsée par …. la municipalité !

Rencontre avec Emmanuel Fontaine, à la fois administrateur de la structure et conseiller énergie à la ville de Mouscron (58000 habitants).

En France, en Allemagne, ce sont souvent les citoyens qui sont à l’origine de coopératives énergétiques, comment l’idée d’une telle initiative est-elle née chez vous ?

La ville de Mouscron réfléchissait au moyen de rendre accessible les installations photovoltaïques à ses citoyens. A la faveur du programme POLLEC, elle a pu réaliser une étude de financement alternatif pour les projets en énergie renouvelable. L’idée d’une coopérative est née à cette issue.

Cette initiative permet également à la ville de Mouscron d’atteindre les objectifs qu’elle s’est fixée en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Après plusieurs réunions publiques, une implication forte des citoyens et un partenariat avec deux entreprises Energiris et Aralia, la COOPEMa été créée. Cela s’est fait le 4 mai 2017, une fois les statuts ainsi que les lignes d’avenir de la coopérative définis.

Quel est le fonctionnement de la COOPEM ?

Bien qu’initiée par la ville, la COOPEM est détenue majoritairement par les citoyens à 55%, 15% par la ville et 30% par les deux entreprises : Energiris (coopérative citoyenne bruxelloise) et Aralia (société tiers-investisseur dans des projets photovoltaïques) apportent leur expertise et leur expérience à la COOPEM. Des représentants de ces 3 collèges sont également administrateurs de la structure.

La coopérative offre deux types de services, pour les citoyens et pour les entreprises du territoire.

Grâce à la mise en place d’achats groupés et à la prime Qualiwatt, (encore en vigueur au premier semestre 2018) du gouvernement, les citoyens bénéficient d’une installation à un prix réduit, la COOPEM assure également le suivi des dossiers et du chantier et fait appel à des installateurs locaux.
Les habitants sont conseillés et accompagnés tout au long de la démarche.
Lorsque les habitants consomment l’électricité du réseau, leur compteur tourne à l’endroit, en revanche quand ils produisent l’électricité par leur installation PV, il se met à tourner à l’envers.

Quel système de financement proposez-vous pour les entreprises ?

Vous connaissez le contrat en « leasing » pour une voiture … cela fonctionne aussi très bien pour des installations photovoltaïques !
Notre COOPEM demande une contribution égale à 10% du coût de l’installation à l’entreprise, très rapidement (2 à 3 ans) remboursée par l’économie sur la facture d’électricité. Après 10 ans, l’installation revient totalement à l’entreprise, qui bénéficie de l’entièreté de l’économie sur la facture d’électricité.

Avez-vous fait un bilan un an après la création de la COOPEM ?

Après un an d’activité, la COOPEM dénombre près de 90 installations dont la 3ème vague a pris fin en juin 2018. Alors que la population se sensibilise et que le bouche à oreille fonctionne bien mieux que des campagnes publicitaires, la COOPEM doit maintenant s’attaquer à un nouveau défi : en effet au 30 juin dernier, le gouvernement a mis fin à la prime Qualiwatt dont pouvait bénéficier les foyers pour toutes nouvelles installations.

L’exemple de Mouscron fait partie d’un recueil de bonnes pratiques sur le déploiement des énergies renouvelables en Europe, découvrez-les sur : www.renewables-networking.eu/cities

La ville de Mouscron est signataire de la Convention des Maires depuis 2012 et membre d’Energy Cities depuis 2013.

©photos : coopem

Members
Carte des membres
BIENVENUE AUX NOUVEAUX MEMBRES :
Vilvoorde Belgium | Wien Austria | Krizevci Croatia | Sustainable City Network (GR) Greece | CEDEF-Central European Development Forum (RS) Serbia
Opinions
Opinions
Evénements à venir
Applicant Workshop to become the next European Green Capital !
Lundi 27 mai 09:00-17:00

R20 Austrian World Summit
Du 28 au 29 mai

International Conference of Good Energy and Economy
Du 30 mai au 1er juin

Conférence principale du Forum International du logement social « Une planète pour demain »
Mercredi 5 juin 09:00-12:00

‘The Art of Public Transport’ - UITP Global Public Transport Summit
Du 9 au 12 juin

Tous les événements à venir >>
Line
Retrouvez Energy Cities sur
Line
-->
separator
Vous êtes ici : Energy Cities, Local authorities in energy transition. > Newsletters > Newsletter - Energy Cities - fr > 263 - Juillet 2018

A propos
En bref
Gouvernance
Les membres
L'équipe
Offre d'emploi
Stages
Contact
Politique de confidentialité
Positions
Adherer
Comment adhérer ?
Nous avons adhéré
Actions
Initiatives & Campagnes
Projets
Ateliers
Webinaires
Conférence Annuelle
Voyages d'étude
Ressources
Transition énergétique
Actions des villes
Publications
EC INFO magazine
Newsletter Energy Cities
Actu "Territoires en Transition"
BLOG
Medias
Communiqués
Articles
Outils de communication

 
Adresses Energy Cities - Besançon Energy Cities - Bruxelles